Les Bandes dessinées de juin 2022

« Ulysse Nobody » de Gérard MORDILLAT et Sébastien GNAEDIG chez Futuropolis 2022

Nobody c’est le nom de scène d’un artiste qui un soir de Noël sur la radio « Radio plus « raconte un conte triste et souhaite un « triste Noël » aux auditeurs et auditrices de Radio Plus. Il est licencié.

Ses amis l’attendent au bar «L’Espérance ».Dans la rue ,l’indifférence des patients à sa détresse se traduit par des personnes fantomatiques .Il cherche un emploi -dans une scène à Pôle Emploi l’agent de ce service confond le conservatoire et les conserveries Il va être contacté par un homme lui proposant de payer ses dettes de loyer en lui demandant en contrepartie de participer à la campagne du Parti Fasciste Française. Sur cette scène politique il déploie un certain talent d’orateur .Sur une tribune il vante »le dictateur honnête »Le PPF lui propose même de se présenter à la députation dans l’ Aisne. Il sera battu et la déchéance débute.

Cet album aborde l’identité – Nobody dans son logement a une affiche sur le mur du film « Mon nom est personne « et lors des vœux de fête de fin d’année il inscrit sur sa feuille de vœu – »devenir quelqu’un et les possibles manipulations des êtres sans identités. Nobody est dessiné parfois en couleur bleue ou verte sans visage pour symboliser ce non être. Il porte aussi sur les effets du langage et la manipulation des mots : sa suppléante propose de « traduire en plouc » ses interventions.

Le dessin traduit aussi le vide des idées, des trajectoires mais aussi des personnes en invisibilisant les personnes.
Dans cet album la fiction interroge la réalité .

Mais cet album est une réussite en terme de dessin et d’usage des couleurs.

Le lait parental T1 Les errances de Rufus Himmelsto » de Uli OESTERLE

Traduit de l’allemand Ed Dargaud 2022

Publications : En 2003, Akiléos édite l’excellente série « Hector Umbra ».

A Munich en 1985 le père de l’auteur Rufus Himmelstoss vit en vendant des stores. Il mène une vie nocturne active-drogue, sexe libre.. notamment dans le quartier de Schwarbing. Il délaisse complémentent sa famille disparaît en 1975 suite à « un accident de voiture ». Son fils le rencontre à la veille se sa mort.

Son fils, Victor -graphiste indépendant vit dans une ville de la banlieue de Munich Germering avec ses trois enfants.et son épouse L’’auteur présente aussi ses difficultés professionnelles et ses interrogations notamment lui et son geste de disparition tout en regrettant l’absence de ce père dans sa vie.

Ce livre porte sur les relations difficiles entre un père et son fils ou plutôt d’un fils avec son père mais aussi sur les difficultés de la transmission.

L’auteur dessine en couleur sépia orange la vie du père et en bleu gris la vie du fils. Cette opposition existe t’elle dans la vraie vie ? Résume t-elle une vie ? Quelles sont les failles de la vie dans lequel le fils pourrait entrer pour mieux connaître son père.

Un roman autobiographique mêlant fiction et réalité. Le titre lui même dessine des suites de cette histoire.
Le début d’un récit passionnant.

Nous avons aussi apprécié.

KEK Un coin d’Humanité, éditions First

Dans cet album dont les bénéfices sont intégralement reversés aux Restos du cœur, Kek revient sur son expérience en tant que bénévole aux Restos. Il intègre, un peu par hasard quelque mois avant le confinement, l’association lancée par Coluche et livre un témoignage vibrant sans jamais tomber dans le pathos. Entre portraits de bénévoles, parcours de bénéficiaires et rôle de l’association Kek se livre avec énormément d’humanité. Cette chronique sociale remplie d’humour et de tendresse révèle l’activité foisonnante et essentielle des Restos du Cœur.

Wilfried Lupano et Léonard Cheminaux La bibliomule de Cordoue,, éditions Dargaud

Cordoue, Andalousie, Xème siècle. Les califes successifs qui ont fait rayonner cette ville à travers l’Occident, en ouvrant universités gratuites et l’une des plus belles bibliothèques du monde, vont faire place à un Vizir dont l’objectif est d’imposer une pensée unique. Pour ce faire il va décider de bruler les ouvrages de cette bibliothèque, véritables trésor de l’humanité. Un copiste va tenter de sauvegarder quelques-uns de ces livres précieux qui incarnent une partie de la connaissance et de la mémoire universelle. Parti sur les chemin andalous avec d’autres comparses hauts en couleur, c’est une course contre la montre qui s’engage. Un album merveilleux, drôle, érudit et surtout un hommage exceptionnel aux livres en tant qu’objets de transmission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.